CEE, Prime et Rénovation énergétique copropriété : ce que les syndics doivent savoir

Dans le contexte de crise énergétique que nous rencontrons actuellement, les copropriétés sont de plus en plus nombreuses à envisager d’avoir recours à des travaux de rénovation afin de limiter leur consommation d’énergie. 

Bien que nécessaire, la rénovation énergétique possède un coût non négligeable pour les copropriétés : il existe heureusement des dispositifs permettant de financer ces travaux. C’est notamment le cas de la prime CEE qui se base sur le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie.

Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur la prime CEE

  • En quoi consiste ce financement ?
  • Quels sont les travaux pris en charge dans les copropriétés ?
  • Quelles sont les caractéristiques de cette aide financière (conditions d’accès, montant) ?

 

En quoi consiste le dispositif des CEE ?

CEE fait référence au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie. Lancé en 2005, celui-ci a permis de définir avec précision les orientations de la politique énergétique en France. À l’heure actuelle, il s’agit du principal dispositif imposant aux fournisseurs d’énergie de promouvoir l’efficacité énergétique auprès des consommateurs. Ils sont ainsi dans l’obligation de financer la transition écologique, notamment grâce à la mise en place de la prime CEE.

Concrètement, la prime CEE est une aide financière dont les bénéficiaires sont les particuliers, les entreprises ainsi que les copropriétés. Son objectif est simple : inciter la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Au fil du temps, le dispositif des CEE a évolué : 

  • Au 1er janvier 2022, celui-ci est entré dans sa cinquième période : l’objectif dans les 4 prochaines années est d’augmenter significativement les économies d’énergie ;
  • En 2016, le gouvernement a mis en place une aide CEECoup de pouce” qui s’adresse notamment aux foyers les plus modestes : celle-ci est majorée en fonction des revenus afin d’inciter les ménages les moins aisés à réaliser des travaux de rénovation énergétique. 

 

Quels travaux de rénovation énergétique en copropriété sont concernés par les primes CEE ?

Les copropriétés peuvent faire financer un certain nombre de travaux grâce à la prime CEE. En effet, cette aide financière peut être utilisées afin de mener différents types de travaux de rénovation énergétique

  • Installation d’une chaudière collective haute performance ;
  • Installation de luminaires LED avec dispositifs de contrôle pour les parties communes ;
  • Passage à un système de comptage individuel pour les charges de chauffage ;
  • Amélioration de l’isolation thermique : combles, murs, espaces sous toiture, vides sanitaires, planchers et plafonds ;
  • Et plus généralement, les travaux relatifs à la rénovation énergétique globale de la copropriété. 

 

Quelles sont les conditions d’accès à cette aide financière ?

Vous vous demandez si votre copropriété, sur le point d’engager des travaux visant à réaliser des économies d’énergie, peut prétendre à la prime CEE ? 

Voici les conditions d’attribution à connaître : 

  • La résidence en copropriété doit avoir plus de 2 ans : les immeubles neufs ne sont pas concernés pas ce dispositif, car leur performance énergétique est bien supérieure à celle des bâtiments plus anciens ;
  • L’entreprise qui va réaliser les travaux doit posséder le label RGE (reconnu garant de l’environnement).

C’est au syndic de copropriété de se charger des démarches permettant de bénéficier de cette aide financière : 

  • Le syndic doit directement contacter son fournisseur d’énergie (ou un concurrent s’il souhaite opérer un changement de prestataire) ou un partenaire délégataire ;
  • Une fois le prestataire choisi pour les travaux de rénovation énergétique, les copropriétaires se réunissent pour un vote en assemblée générale afin de valider les opérations ;
  • Une fois les travaux finalisés, le syndic doit constituer un dossier afin de percevoir le montant de la prime CEE : les factures détaillées devront être fournies. Dans certains cas, la prime CEE peut être directement déduite du devis du prestataire : discutez-en avec l’entreprise qui va vous accompagner. 

Enfin, il faut savoir que ce financement peut être cumulé à d’autres aides existantes : 

  • MaPrimeRénov’
  • L’éco-prêt à taux zéro pour les copropriétés (éco-PTZ collectif)

 

Quel est le montant de la prime CEE pour une copropriété ?

Le montant de cette aide financière pour les copropriétés n’est pas fixe : il s’adapte en fonction des travaux de rénovation énergétique réalisés.  

Intéressons-nous à son calcul : 

  • La somme versée à la copropriété est déterminée en fonction de l’économie d’énergie attendue ;
  • Pour obtenir le montant d’une prime CEE classique, le calcul de l’aide est également déterminé par la zone géographique où l’immeuble se trouve. En effet, dans les régions les plus froides, les travaux de rénovation énergétique permettent d’obtenir des économies d’énergie supérieures. Ainsi, le montant de la prime CEE est plus élevé en Ile-de-France que sur le pourtour méditerranéen ;
  • Pour obtenir le montant d’une prime CEE “Coup de pouce”, la zone géographique de la copropriété n’est pas un critère retenu. En effet, le montant est ici forfaitaire et se base notamment sur les revenus des copropriétaires. 

Votre copropriété souhaite réaliser des économies d’énergie et des travaux de rénovation sont donc prévus dans la résidence dans les prochains mois grâce au financement de la prime CEE ? Une fois ces travaux réalisés, l’installation d’un dispositif de suivi de la consommation électrique comme OsmoPower™ est une très bonne initiative. Vous pourrez ainsi suivre la consommation d’énergie de la copropriété en temps réel, ce qui est nécessaire pour prendre des décisions stratégiques pour son lieu d’habitation. 

Accueil > Blog > Optimiser ses dépenses énergétiques > CEE, Prime et Rénovation énergétique copropriété : ce que les syndics doivent savoir

Articles en relation

Bouclier tarifaire électricité en entreprise :…

Les particuliers et les copropriétés ne sont pas les seuls à devoir faire face à la hausse du prix de l’énergie. Les entreprises, quelle que soit leur taille, peuvent…

Détection de fuite d’eau enterrée en…

Dans le secteur hôtelier, l’eau est une ressource dont il n’est pas possible de se passer. Il en va du confort des clients. Cependant, il est aujourd’hui nécessaire de…

Comment optimiser la rentabilité de son…

Le secteur de l’hôtellerie de plein air est de plus en plus concurrentiel en France. Vous avez ouvert un camping il y a quelques années et vous peinez à…

Fuite d’eau en copropriété : 2…

Savez-vous que le dégât des eaux est l’un des sinistres les plus fréquents dans les copropriétés ?  Il y a justement eu une fuite au niveau d’une canalisation l’an…

Chauffage collectif en copropriété : 5…

Dans votre copropriété, c’est une chaufferie collective qui permet aux résidents de bénéficier de chauffage dans leur logement ainsi que dans les parties communes. Il s’agit du mode de…

Bouclier tarifaire en copropriété : que…

La hausse du coût du gaz et de l’électricité n’est malheureusement pas prête de s’enrayer en 2023, ce qui impose au gouvernement français de prolonger son bouclier tarifaire mis…

Tarif électricité copropriété : comment réduire…

L’augmentation du tarif de l’électricité n’a sans doute pas échappé aux copropriétaires de votre résidence. En effet, alors que toutes les copropriétés vont enfin pouvoir bénéficier du bouclier tarifaire…

Consommation ECS : comment réduire sa…

Le secteur de l’hôtellerie possède d’importants besoins énergétiques, notamment pour produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. La consommation d’ECS (eau chaude sanitaire), parfois très élevée dans les…

Chauffage camping : 4 gestes pour…

Les campings et autres exploitations de l’hôtellerie de plein air sont des lieux énergivores. Mais de plus en plus d’acteurs du secteur HPA cherchent à réduire leur consommation de…

Éclairage camping : 4 gestes pour…

L’éclairage a toujours été un poste de dépenses important dans le secteur de l’hôtellerie de plein air. C’est encore plus vrai ces derniers mois avec la crise énergétique. Le…

Pourquoi utiliser un dispositif d’alerte coupure…

La crise énergétique que nous connaissons actuellement en France n’a pas seulement un impact sur le tarif des factures d’électricité. En effet, partout sur le territoire, la menace des…

Surconsommation dans les hôtels et HPA…

L’eau est une ressource précieuse dans le secteur de l’hôtellerie :  Il s’agit d’une source de confort pour les clients ; De l’offre de restauration à la piscine en…

4 bonnes pratiques pour un camping…

Bien plus qu’une tendance, le tourisme durable est une problématique de la plus haute importance pour les campings et autres acteurs de l’hôtellerie de plein air.  Si votre camping…

Préparer son camping à l’hivernage :…

En France, de nombreux campings ferment à la fin de l’automne pour seulement réouvrir leurs portes au printemps. Bien évidemment, fermer son camping pour plusieurs mois n’est pas anodin…

HPA, hôtellerie et tourisme : 8…

Le secteur du tourisme est réputé pour être énergivore. Selon un rapport de l’ADEME, la consommation électrique moyenne d’un hôtel en France est de 241 kWh/m2/an. Ce chiffre n’est…

Le décret tertiaire : un défi…

Entré en vigueur le 1er octobre 2019, le décret tertiaire, également appelé Dispositif Eco Efficacité Tertiaire (DEET), a provoqué de vives réactions dans le secteur du tourisme. Les objectifs…

Derniers articles de la catégorie

Bouclier tarifaire électricité en entreprise :…

Les particuliers et les copropriétés ne sont pas les seuls à devoir faire face à la hausse du prix de l’énergie. Les entreprises, quelle que soit leur taille, peuvent…

Détection de fuite d’eau enterrée en…

Dans le secteur hôtelier, l’eau est une ressource dont il n’est pas possible de se passer. Il en va du confort des clients. Cependant, il est aujourd’hui nécessaire de…

Fuite d’eau en copropriété : 2…

Savez-vous que le dégât des eaux est l’un des sinistres les plus fréquents dans les copropriétés ?  Il y a justement eu une fuite au niveau d’une canalisation l’an…

Chauffage collectif en copropriété : 5…

Dans votre copropriété, c’est une chaufferie collective qui permet aux résidents de bénéficier de chauffage dans leur logement ainsi que dans les parties communes. Il s’agit du mode de…

Bouclier tarifaire en copropriété : que…

La hausse du coût du gaz et de l’électricité n’est malheureusement pas prête de s’enrayer en 2023, ce qui impose au gouvernement français de prolonger son bouclier tarifaire mis…

Tarif électricité copropriété : comment réduire…

L’augmentation du tarif de l’électricité n’a sans doute pas échappé aux copropriétaires de votre résidence. En effet, alors que toutes les copropriétés vont enfin pouvoir bénéficier du bouclier tarifaire…

Consommation ECS : comment réduire sa…

Le secteur de l’hôtellerie possède d’importants besoins énergétiques, notamment pour produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. La consommation d’ECS (eau chaude sanitaire), parfois très élevée dans les…

Chauffage camping : 4 gestes pour…

Les campings et autres exploitations de l’hôtellerie de plein air sont des lieux énergivores. Mais de plus en plus d’acteurs du secteur HPA cherchent à réduire leur consommation de…

Éclairage camping : 4 gestes pour…

L’éclairage a toujours été un poste de dépenses important dans le secteur de l’hôtellerie de plein air. C’est encore plus vrai ces derniers mois avec la crise énergétique. Le…

Pourquoi utiliser un dispositif d’alerte coupure…

La crise énergétique que nous connaissons actuellement en France n’a pas seulement un impact sur le tarif des factures d’électricité. En effet, partout sur le territoire, la menace des…
Prenez 2 minutes
ça peut valoir
le coup

Informations & ventes
01 84 19 45 15
sales@osmozis.com